Comment trouver la meilleure assurance de prêt pour un investissement locatif ?

assurance emprunteur pour achat locatif

Vous vous apprêtez à investir dans l’immobilier locatif. Pour cela, vous allez emprunter. Comme lors de l’achat d’une résidence principale, la banque va exiger que vous souscriviez une assurance emprunteur. Quelles sont les garanties obligatoires ? Quel contrat choisir ?

L’assurance de prêt pour un investissement locatif, une assurance toujours obligatoire ?

La souscription d’une assurance emprunteur, y compris pour un investissement locatif, n’est pas une obligation légale mais les banques conditionnent l’octroi du prêt à cette souscription.

Cela vaut également, si l’investissement se fait dans le cadre d’une SCI ou d’une SCPI.

Dans ce cas, les assurés sont les associés. Ces derniers peuvent avoir des quotités différentes mais l’emprunt doit être couvert à 100%.

De plus, les associés peuvent souscrire leur prêt auprès d’établissements bancaires différents mais ils ont intérêt à choisir le même assureur emprunteur, afin de bénéficier de conditions plus favorables.

Les garanties de l’assurance prêt immobilier locatif

Les garanties exigées par la banque pour assurer le prêt immobilier locatif sont moindres, que celles imposées en cas d’achat de son habitation.

En effet, même en cas de problème personnel de l’investisseur, les loyers couvrent une partie voire la totalité de la mensualité.

Ainsi, en général, les banques demandent uniquement deux garanties :

  • la garantie perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA),
  • la garantie décès.

L’emprunteur conserve, cependant, la possibilité de prendre des garanties facultatives :

  • l’incapacité temporaire de travail (ITT),
  • l’invalidité permanente partielle (IPP),
  • l’invalidité permanente totale(IPT),
  • l’assurance perte d’emploi.

Faut-il choisir le contrat groupe de la banque ou opter pour un contrat individuel ?

Comme dans le cadre d’un prêt immobilier pour un logement résidentiel, la banque propose systématiquement son contrat groupe.

Ce contrat mutualise les risques et n’est pas toujours adapté à la situation de l’investisseur.

De plus, il est souvent plus onéreux qu’un contrat individuel souscrit dans le cadre de la délégation d’assurance.

Une assurance emprunteur individuelle ne peut pas être refusée par la banque, à condition qu’il comporte des garanties au moins équivalentes au contrat groupe.

L’idéal est de faire appel à un courtier, afin qu’il interroge le marché.

Monassurancedepret.fr vous accompagne dans vos démarches, nous sélectionnons pour vous les meilleures offres répondant aux critères de l’établissement bancaire.

Investisseurs en immobilier locatif, comment changer d’assurance de prêt ?

Depuis la loi Lemoine de 2022, les emprunteurs peuvent résilier leur contrat à tout moment et plus seulement la première année de souscription (loi Hamon) ou à la date anniversaire (amendement Bourquin).

Cette possibilité vaut pour les investisseurs immobiliers, y compris les SCI et les SCPI, à condition que le bien soit à usage d’habitation ou à usage mixte habitation et professionnelle.