Taux d’usure : un nouveau mode de calcul dès le 1er février

calclul mensuel du taux usure

La grogne des courtiers semble porter ses fruits. Le mode de calcul du taux maximal auquel une banque peut prêter de l’argent va être modifié. L’objectif est de débloquer le marché du crédit immobilier qui fait face à une forte augmentation des taux d’emprunt.

Un mode de calcul qui pose problème

Bonne nouvelle pour les futurs emprunteurs, après plusieurs mois à tirer la sonnette d’alarme, les professionnels du crédit ont obtenu gain de cause. Le mode de calcul du taux d’usure va être modifié temporairement. Ainsi, à partir du 1er février, le taux d’usure sera révisé tous les mois contre tous les trimestres actuellement.

Cette décision fait suite à la réunion rassemblant la Banque de France, les professionnels du crédit et le ministre de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire.

Selon François Villeroy, gouverneur de la Banque de France, « au lieu de faire cette hausse une fois en fin de trimestre avec une grosse marche… on ferait trois plus petites marches mois par mois en regardant les trois mois précédents à chaque fois ».

Pour rappel, le taux d’usure est le taux maximum autorisé, tout frais compris, qu’une banque peut proposer pour la souscription d’un prêt immobilier. Il est calculé chaque trimestre sur la base des taux moyens pratiqués par les banques au cours des 3 mois précédents augmentés d’un tiers.

Avec les fortes hausses des taux d’emprunt, certains dossiers, pourtant solvables, sont refusés pour cause de taux usuaire.

A la mi-janvier, le taux moyen (hors assurance et frais annexes) atteint 2,54 %. Cependant, depuis le 1er janvier, le seuil de l’usure pour les prêts de 20 ans et plus est fixé à 3,57 %. Difficile dans ces conditions d’obtenir un prêt immobilier.

La méthode de calcul mensuel devrait permettre une diminution des dossiers refusés. Cette réforme reste exceptionnelle et pourrait s’appliquer jusqu’au mois de juillet.

Comment ne pas dépasser le taux d’usure ?

Vous avez fait le tour des banques pour négocier le meilleur taux de crédit immobilier ?

Alors pourquoi ne pas mettre les compagnies d’assurance en concurrence ?

Avec monassurancedepret.fr, comparez plus de 50 contrats d’assurance emprunteur et économisez jusqu’à 10 000 €.

Nos conseillers vous accompagnent dans vos démarches pour trouver le produit d’assurance le plus adapté à vos besoins.